Céline Roos

Lire Écrire Rêver

Résoudre la nouvelle en vidéo

Il s’agit ici de vidéo-écriture, ce nouveau genre hybride entre la fiction et le documentaire, entre l’écrit et la vidéo. Alors, je ne voudrais pas vous tromper : mon essai ne me satisfait pas mais l’expérimentation m’a été utile. D’une part, puisque ce blog est encore neuf, j’expérimente mes possibilités d’intégrer de la vidéo. Pour l’instant, j’ai choisi d’utiliser Vimeo : j’ai créé une vidéo d’environ 9 minutes et elle se charge très lentement sur le site.

Je vous propose donc mon essai en vidéo: Résoudre La Nouvelle mais ne manquez pas d’aller voir ces chaînes de vidéos-écritures en cliquant sur les liens plus bas. Eux ont plus de métier !

Autres chaînes de vidéos-écritures 

Un Grain de Lettres

Vroop vroop

François Bon

Stewen Corvez

Ista Pouss

Jean-Paul Hirsch

Vincent Francey

Anh Mat

La page Vidéo-Écritures sur Facebook et son répertoire Youtube:

Précédent

L’adresse au public

Suivant

Nouvelle à tiroirs

  1. Chère Célia,
    Tu as la matière de dizaines de nouvelles, rien dans ce que tu as raconté :
    – vol de bébé
    – quitter grenoble
    -travailler à la caf et partir pour new york
    – arriver à MonTréal
    -la violence à New York
    – jouer aux echecs
    -voyager avec 200 dollars
    ….
    Ton expérience est si riche que tu peux puiser dedans, sans vergogne.
    Je n’aime pas la vidéo-littérature, mais ton essai est tellement simple et plein de fraîcheur que tu me convaincrais. Je crois que ton chien a envie de participer aussi.
    J’espère que tu auras beaucoup de vidéo-lecteurs et j’ai très envie de connaître ce MonTréal des années 70, à l’Est du boulevard St Laurent.

    • Céline Roos

      Ah oui, je change de prénom comme de personnage! Désolée! 🙂
      Je sais bien que j’ai de quoi puiser dans mon vécu. Maintenant, il s’agit de mettre des récits en forme. Mais, c’était un prétexte pour faire la vidéo, je sais que je vais continuer la nouvelle même si je ne sais pas encore comment. Il me faut un petit « artefact », mon mot pour le petit gadget, l’objet qui va rencontrer mon personnage et le forcer à faire progresser cette histoire. peut-être quelques pas encore?

  2. Céline-Charlie-Célia,
    Je viens de regarder « jouer sa vie » le film de Gilles Carle que tu mentionnes (dans une mauvaise vidéo trouvée sur internet). Passionnant d’imaginer que c’est cela qui t’as conduit au Canada.
    Et le chien ? beaucoup plus sage, on l’entend à peine mais il pointe l’oreille.
    Bonne écriture.
    Une fidèle lectrice (enfin quand tu auras écrit)

    • Céline Roos

      Je n’ai eu connaissance de ce film qu’une fois que j’étais au Canada. Il n’est sorti qu’en 1982. J’ai d’ailleurs rencontré Gilles Carle et Arrabal à cette occasion. C. Coudari, je connaissais puisqu’il était dans le milieu échiquéen et le grand-maître Hort est très sympa! Il est une fois venu s’asseoir à ma table dans le lobby de l’hôtel où notre équipe olympique résidait, et il m’a montré une partie d’échecs, la sienne, et m’a demandé: « Et vous qu’est-ce que vous feriez dans cette position? Moi, je ne sais pas! » alors qu’il était immensément plus fort que moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thème par Anders Norén | Réalisation Nicolas Bourbon

  Politique de confidentialité | Déclaration de confidentialité

%d blogueurs aiment cette page :