Je n’ai pas beaucoup écrit les derniers jours, handicapée par une douleur à l’épaule qu’il va me falloir surmonter car je crois avoir compris qu’elle pourrait bien subsister pendant quelques mois. Les radios que je vais faire aujourd’hui vont m’en apprendre plus.

En attendant de pouvoir publier cette nouvelle à laquelle je pensais, je vais placer ici une copie d’un texte intitulé Rêveries sur la Place Arnold qui a été publié en novembre 2018 dans Le Quinze, le journal des quartiers centre-est de Strasbourg.

J’en avais écrit sa première mouture lors de l’atelier d’été 2018 du Tiers Livre de François Bon : Construire une ville avec des mots.

Mais voici mes Rêveries sur la Place Arnold :

Assise, ou me promenant sur la Place Arnold de Strasbourg, j'ai rêvé à ses transformations et aux personnes qui s'y sont promenées au fil du temps.